Contact

  • Adresse Email:
  • Site Web :
  • Lieu: Belgium

Vous en une ligne

Je suis journaliste et amateur de poésie en forme de grenade explosive.

Biographie

Que dire ? Une biographie... C'est terriblement intimidant... Un peu comme si l'on écrivait sa propre épitaphe...
Je ne peux pas dire quand je suis né... J'ai trop l'impression d'avoir vécu tant d'époques différentes.
Trop d'anecdotes, trop d'aventures se bousculent en moi, trop de visages... Je me souviens trop bien des épopées Celtiques pour ne pas les avoir réellement vécues.

Je crois avoir bien connu Christophe Colomb, mais je ne l'aimais pas trop. J'admirais sa volonté d'imposer ses visions et sa certitude de détenir la vérité, même s'il se trompait en croyant arriver dans les Indes... Et puis, il a ouvert la porte à tant de massacres et tant d'injustices !

Je me retrouve particulièrement parmi tous les hommes libres: les révoltés, les libérateurs... Jugurtha, Spartacus, Robin Hood, William Wallace revu et corrigé par Mel Gibson, Cochise, le Cyrano de Bergerac, revu et corrigé par Edmond Rostand,... Ceux qui n'étaient pas "civilisés". Cela ne veut pas dire qu'ils n'étaient pas cultivés. Et cela veut-il dire que je sois rebelle ?
Une dernière petite mention pour John Kennedy parce qu'il est mort assassiné pour avoir essayé -un petit peu- de changer le monde, un petit peu aussi.

Ce qui me passionne avant tout c'est le "mythe" de l'Atlantide, ou mieux, la certitude que j'ai, que l'apparition de l'homme sur terre, remonte à bien plus de 100.000 ans et qu'il y a eu de nombreuses autres "civilisations" avant l'Egypte, ne fut-ce que Sumer dont on ne fait que bien peu de cas de la traduction hallucinante des tablettes trouvées et qui remettent en question toute l'Histoire, toute la mythologie, et surtout l'apparition des hommes sur terre. La certitude aussi qu'on nous cache tout ce qui concerne l'histoire avant l'Histoire.

J'adore la nature et je déteste les villes inhumaines et laides.
Je voudrais être libre comme un loup. Mais l'on voit tout de suite qu'un loup n'a plus sa place dans notre société. Comment remplirait-il les tonnes de papiers administratifs qu'on nous envoie et dans lesquels on nous emprisonne ?
Je n'y ai pas de place non plus.
Et le pire, c'est que je crois que plus une seule personne humaine n'a de place dans cette société qui ne respecte plus l'individu, qui ne respecte pas la vie... que ce soit celle des arbres, celle des animaux et celle des êtres humains que l'on empoisonne à coups de fast food, à coups de pollutions diverses, à coups de bêtises télévisées...
On nous empoisonne le corps et l'esprit.

Ce que je déteste avant tout : le mirage américain, le "time is money" des Anglo-Saxons d'Amérique, l'Administration Bush, les menteurs, les marchands de pétrole, les assassins, le pragmatisme, l'injustice. Et en prime, la bêtise et surtout la vulgarité.


Centres d'intérêt

Lecture, cinéma, promenades au vert, anguilles au vert. L'Histoire, la mythologie, l'archéologie, l'escrime, la boxe, Iindiana Jones, Maupassant. Les Nouvelles (genre littéraire), les nouvelles (l'Information, objective de préférence et qui n'existe plus que trop rarement). La plus belle écriture de la langue française avec Jean Giraudoux (Antigone, La guerre de Troie n'aura pas lieu). Verlaine dans "les rêves étranges et pénétrants"; Appolinaire dans "Les Cosaques Zaporogues"; Victor Hugo dans "Waterloo morne plaine"; Leconte de Lisle dans "Hialmar qui se soulève d'entre les morts sanglants, et la pourpre du combat qui ruisselle de ses flancs..." Les chiens, les chats, les loups, la noblesse apparente du Lion. Les Elfes, les Lutins, les Vikings, les Celtes, les Contes et Légendes, les mythes. Edouard Schuré, Fabre d'Olivet... La défense de la langue française, l'une des plus belles du monde. L'amour pour le bonheur d'aimer et d'être aimé. Et pour sauver l'esprit et l'âme aujourd'hui, une seule petite pilule rose : le romantisme, avant, pendant et après tous les repas.